France Flora Fauna
 wwff44@france-flora-fauna.fr

 

 

FFF-1203     Natura 2000

Vallée de l'Isard, Mail de Bulard,

pics de Maubermé,

de Serre-Haute et du Crabère

 Cette fois, j'ai prévu deux sommets sur deux jours, le F/PE-109 – Piélé de Mil, le 20/08/2013 et le F/PE-069 – Pic de Crabère le 21/08/2013 avec une nuit au refuge Husson.
    Je suis arrivé au hameau de Labach vers 18h30 pour y passer la nuit dans le véhicule, sur un petit parking et, bien entendu, sous la pluie. Galère!
 Vers 00h00 un camion et un véhicule sont arrivés, avec force manœuvres sur ce petit parking. Debout vers 06h00, petit déjeuner frugal et une personne du camion m'a demandé de changer mon stationnement car un hélicoptère allait hélitreuiller du matériel de débroussaillage.
 J'ai commencé la rando vers 07h00 avec, en vue, 1400m de dénivelé positif et 10km de marche jusqu'au Refuge Husson en passant par le Piélé de Mil F/PE-109. Les 3 premiers se déroulé dans une forêt avec la dernière moitié en sente caillouteuse. Un randonneur m'a dépassé et un autre, qui "faisait" le DR10 et qui allait au village de Fos, quelques km après Labach. Ensuite, je suis arrivé sur un plateau herbeux et humide. Je suis passé à côté de la Cabane d'Uls que j'ai prévu de visiter au retour. Après avoir passé un ressaut, j'ai aperçu le SOTA du jour. J'avais prévu de le contourner pour y accéder mais j'ai grimpé tout droit car le flanc était sec et sans danger. J'y suis arrivé vers 12h00. Panorama superbe sur les sommets environnant tel que le Calabasse, Aneto et Crabère, objectif du lendemain. J'ai procédé à l'installation de la station et commencer à appeler. 54 qso dont le premier avec N1EU. Entre temps, un couple avec 4enfants sont arrivés sur le sommet. Au moment de replier la station, nous avons un peu discuté et j'ai expliqué notre passe-temps.
 Ensuite, descente vers la zone humide et remontée vers le col "Le pas du bouc", suivi d'une sente à flanc de montagne en légère descente pour arriver à un col sans nom, croisement de sente vers le Pic de Crabère et le Refuge Husson, sente que je vais suivre jusqu'au refuge.
 J'y suis arrivé vers 16h30. Accueil très sympathique de l'équipe de garde du refuge et procédure d'enregistrement de l'intendance. Une fois mon lit affecté, je suis allé sur la terrasse pour admirer le lac d'Araing et le cirque environnant, avec le Pic de Crabère, objectif du lendemain, en fond. Beaucoup de randonneur sont arrivés et j'ai pu écouter les différentes expériences de chacun, pour la journée. Le repas servi à 19h30 et à 21h00, je me suis couché. Mais entre ronflements et discutions passionnées, je n'ai pu trouver le sommeil que vers 00h00.
 Debout à 06h00, le mercredi 21/08/2013 pour un petit déjeuner à 07h00. Vite avalé pour prendre la randonnée à 07h30. 700m de dénivelé pour 3km. Les derniers mille mètres sont le flanc du Crabère, sente bien tracée et balisée mais raide. Après m'être fait dépasser par plusieurs randonneurs, je suis arrivé au sommet vers 10h00.
 Tous les efforts consentis sont effacés devant la beauté du panorama 360°, avec en point de mire Aneto/Maladeta, Tourroc, Calabasse, Pic du Gar, Sommets des Parets, Cagire, Pic des Paloumères et tant d'autres. Oh! Est le mot que j'ai entendu plusieurs fois par les randonneurs arrivants au sommet. Il est vrai que le beau temps y était pour beaucoup. Vers l'ouest, je pouvait voir le Pic du Midi de Bigorre et Pau et vers l'est, St Girons mais Toulouse caché par la brume.
 J'ai procédé à l'installation de la station et commencé l'émission. Plusieurs randonneurs sont venus me voir, étonnés par l'antenne et mon activité. Une parmi celle-là connait un radioamateur de Bordeaux. Très petite propagation avec de très fortes variations qsb. Au total, 24 qso. Dommage pour ceux que je n'ai pas contacté car sauf circonstances exceptionnelles, je n'irai plus sur le Crabère. Mais sans doute un autre OM.
J'ai tout rangé et après avoir fait un panoramique sur ce paysage sublime, j'ai entamé les 1700m de dénivelé négatif et 10km de rando et il n'est rien de dire que les genoux sont soumis à rude épreuve. J'ai croisé plusieurs randonneuses et randonneurs dont une Hongroise qui semblait voyager seule. Que de courage.
 Le wx était ensoleillé et chaud. A la suite des prairies humides, la pente s'est fortement accentuée. J'ai croisé d'autres randonneurs qui étaient à la peine car ils montaient en pleine chaleur. J'ai retrouvé l'ombre de la forêt avec un grand plaisir mais la sente était toujours rocailleuse sur ce versant et elle demande beaucoup d'attention pour ne pas glisser.
 Je suis arrivé au véhicule vers 17h00 et j'ai pu boire de l'eau fraiche car un peu déshydraté car j'ai économisé l'eau jusqu'au bout.
 Merci de m'avoir suivi sur ces activités et au plaisir de vous retrouver pour la prochaine.
André – f5ukl

 

Les videos du dernier FFF-1203 sont en ligne:

 

http://vimeo.com/73061755 et http://vimeo.com/73077014 

Bon visionnage!

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© France Flora Fauna